Qu’est-ce que la gestion de fonds de capital risque ?

La gestion de capital-risque est le financement que des investisseurs fournissent aux startups et aux petites entreprises qui ont un fort potentiel de croissance à long terme. Pour les startups porteurs d’innovations qui n’ont pas accès aux marchés des capitaux, le capital-risque est une source essentiellement de financement. Le risque est généralement élevé pour les investisseurs, mais l’inconvénient pour ces entreprises est que ces hommes d’affaires ont généralement leur mot à dire dans les décisions à prendre pour une meilleure santé financière.

Capital risque : mamelles nourricières des innovations

Bien que le fait de gérer un capital-risque soit risqué pour les investisseurs qui ont mis en place le fonds, le potentiel de rendement supérieur à la moyenne est un bénéfice attrayant. Ce type de financement ne prend pas toujours une forme monétaire. Il peut prendre la forme d’une expertise technique ou de conseils de gestion. Pour les entreprises innovantes qui ont une histoire d’exploitation limitée, le financement par capital-risque devient de plus en plus une source de capitalisation populaire, car le financement par le biais de prêts ou d’autres instruments de dette n’est plus facilement accessible.

Les différentes sources de financement des entreprises innovantes

Les business angels sont généralement des groupes diversifiés d’individus qui ont acquis leurs richesses à travers une variété d’activités. Cependant, la majorité est généralement constituée d’entrepreneurs ou de cadres qui ont pris prématurément leur retraite afin de travailler sur des projets qui se sont transformés en empires. Les investisseurs autonomes qui fournissent des capitaux à risque présentent généralement plusieurs caractéristiques clés. La majorité cherche à investir dans des entreprises qui sont bien gérées, qui disposent d’un business plan mature et dont la croissance s’avère substantielle. Ces investisseurs sont également susceptibles d’offrir des fonds pour les entreprises impliquées dans des industries ou des spécialités qui leur sont familiers.

Mode de fonctionnement du capital risque

La première étape pour toute entreprise à la recherche de capital-risque est la soumission d’un business plan, soit à une organisation de gestion de capital de risque, soit à un business angel. L’entreprise ou l’investisseur doit alors effectuer une diligence raisonnable, qui comprend une étude approfondie du modèle économique, des produits, de la gestion et de l’historique opérationnel, entre autres. Une fois la diligence raisonnable terminée, l’investisseur promettra un placement en échange de parts dans l’entreprise. L’organisation de gestion de capital risque jouera alors un rôle actif dans la société financée. Étant donné que le capital est généralement fourni en tranches, le business angel veillera activement à ce que la startup réponde à certains critères avant de recevoir un autre cycle de capital. L’investisseur sort ensuite de l’entreprise après une période qui dure généralement entre 4 et 6 ans après l’investissement initial, par le biais d’une fusion, d’une acquisition ou d’une offre publique d’achat.

Truffle capital : le leader européen du capital risque

Dirigé par l’un des entrepreneurs les plus audacieux et les plus talentueux du vieux continent, ce fonds s’est fixé pour objectif de booster l’innovation technologique à travers une main tendue aux startups. Philippe Pouletty (voir site : http://www.philippe-pouletty-entrepreneur.com), puisque c’est de lui qu’il s’agit, a démarré sa carrière en tant qu’interne des hôpitaux. Cet ancien major de l’Institut Pasteur s’est lancé dans la biotechnologie au moment où celle-ci était à ses premiers balbutiements. Cette passion s’est soldée par le dépôt de 29 brevets et à lui ouvert les portes de la prestigieuse Université Stanford aux États-Unis. La gestion de ce capital risque à permis à Philippe Pouletty de financer et de prendre des participations dans plusieurs dizaines de startups innovantes, dont Carbios, Abivax et Deinove. Philippe Pouletty a été l’un des premiers à comprendre que sans une stratégie viable de financement des jeunes pousses, l’Europe serait relégué au dernier rang en ce qui concerne l’innovation technologique. Après une brillante carrière d’entrepreneur biotechnologique en Europe et dans la Silicon Valley, ce scientifique français a eu l’idée de la création de Truffle Capital, qui a en quelques années devenu l’un des acteurs majeurs du marché du capital risque en Europe.

En bref, la gestion de capital risque est l’activité par laquelle des groupements d’individus ou des établissements financiers mettent des fonds à la disposition des startups, qui autrement n’auraient aucune forme de financement en raison du risque énorme qu’il y a à investir dans ce type d’entreprise.