Daedalus et la DDE

Je vous propose le récit d’une aventure qui, à mon avis, ne touchera pas à sa fin dans les jours qui viennent et on en reparlera…

Voici le récit du protagoniste, de son pseudo Deadaleus :

Je rentrais après mes examens pour garder ma grand mère qui peut pas rester seule chez elle pendant que mon père était sur Paris.
Je roulais sur la 4 voies de la route nationale 12 dans le sens Paris > Alençon à 60 km de chez moi.
Il y avait une légère courbe quand j’ai dépassé une voiture.
J’ai eu une seconde d’inattention, j’ai regardé la température je crois en constatant qu’il y avait un beau soleil quand j’ai senti que je roulais là où il ne fallait pas et de fait, en levant les yeux, j’ai constaté que je me rapprochais dangeureusement de la glissière centrale du fait de la courbe et betement j’ai donné un coup de volant trop fort pour rectifier la trajectoire; là, la voiture s’est mise à partir en crabe vers celle que je doublais,
j’ai donc contre braqué pour l’éviter, me renvoyant vers la glissière,
ce qui m’a fait contrebraqué une seconde fois pour éviter la glissière de nouveau
mais m’envoyant vers la bande d’arrêt d’urgence pour finir ma course au milieu d’un fossé dans le quel mon pare choc s’est enfoncé.
Les gendarmes sont arrivés avec les pompiers qui ont voulu me contrôler pour voir si je n’avais rien,ce qui était le cas. J’ai évidemment soufflé dans le ballon.
Ma voiture a été remorquée par plateau chez un garagiste local qui n’a pas jugé utile de redresser le bouclier avant de ma voiture qui a été légèrement déformée en remettant le pare choc neuf avec 2 fixations sur 4 et sans remettre d’ampoule dans les antibrouillards neufs…

C’est là que ca commence à devenir comique :

Finalement un mois plus tard,
j’ai reçu une lettre recommandée de la DDE me demandant de payer la modique somme de 1365€ pour les travaux de terrassement du fossé que j’ai endommagé dans mon accident,
ce que j’aurai pu comprendre s’il ne m’avaient pas facturé un mur (?) et une partie d’aqueduc (!!) alors que les pompiers me l’ont montré sur place en me disant :
“la trajectoire de la voiture serait passée sur la tête de l’aqueduc, la voiture aurait fait des tonneaux et vous seriez aux urgences à l’heure qu’il est…”
A l’heure actuelle, je tente vainement de joindre le personnel du centre d’exploitation qui sont les seuls à pouvoir m’expliquer le pourquoi du comment..

Affaire à suivre donc… mais je trouve ça très fort le coup de la facturation de 1365€ à un petit étudiant en architecture parisien sans (quasiment) un sou… Et nos impots ?? Ma maman me disait qu’ils servaient entre autres à nous faire des belles routes et tout ce qui va autour…